1902-Bulles de gones - bannière TTA - déc. 21.gif

AGENDA - LA SAISON CULTURELLE 2021/2022

Umami

Umami

vendredit 26 novembre à 20h et samedi 27 novembre à 19h 

Colonie Bakakaï, portée par Chloé Bégou, comédienne et metteuse en scène, Myriam Boudenia et Stéphanie Borrel. Théâtre musical coproduit par le Théâtre de la Renaissance.

 

  • Dès 14 ans

 

Umami est un mot japonais pour qualifier une saveur assez difficile à traduire en français. Une cinquième saveur qui signifie « délicieux, savoureux, qui fait saliver » et qu’a « découvert » le professeur japonais Kikunae Ikeda en dégustant un bouillon d’algues en 1908. C’est aussi le titre de la dernière création de la Colonie Bakakaï, portée par Chloé Bégou, comédienne et metteuse en scène, coproduite par le théâtre de la Renaissance, que le public pourra voir lors de la prochaine saison du théâtre oullinois, en novembre 2021.

A la fois musical et théâtral, le projet mêle les écritures et les collaborations ; Myriam Boudeniah, autrice, Nathalie Forget, ondiste, Stéphane Borrel, compositeur.

C’est l’histoire d’une vieille dame, qui n’a plus toute sa tête, drolatiquement interprétée par Chloé Bégou et qui bavarde avec elle-même ou avec son double. Elle égrène ses souvenirs comme une série de goûts que la vie lui a apportés, amertume, acidité, sucré, aigre-doux, etc… et tout cela s’accorde avec un étrange instrument, les ondes Martenot, un instrument « inassignable » comme le définit Nathalie Forget, musicienne et professeur d’ondes Martenot* au CNSMD de Paris. « Inassignable » comme veut l’être ce spectacle qui nécessite encore quelques ajustements mais distille un délicieux umami, entre gravité et humour, légèreté et noirceur !


*Instrument électro-acoustique composé d’un « corps » relié à différents haut-parleurs, il est monophonique et couvre 8 octaves, voire davantage selon les modèles d’instrument.

Par GVP

 

 

 


1903-300x600_BDG_REMI-DEFgif.gif
1904-ELLabe-Carre-web.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE